FORMATION, ORIENTATION ET RECHERCHE POUR LA GOUVERNANCE ECONOMIQUE EN AFRIQUE

FORMATION, ORIENTATION ET RECHERCHE POUR LA GOUVERNANCE ECONOMIQUE EN AFRIQUE

REMISE DE TOGES AUX ENSEIGNANTS CHERCHEURS PROMUS DES UNIVERSITES OUAGA II et JOSEPH-KI-ZERBO DE LA 40EME SESSION DES CTS ET 19ème CONCOURS D’AGREGATION DU CAMES

Promus Professeurs Titulaires, Maîtres de Conférences et Maîtres Assistants des Universités Ouaga II et Joseph KI-ZERBO, ils sont 116 à recevoir leurs toges ce vendredi 14 juin 2019 à Ouagadougou, après leurs succès à la 40ème session des CTS et au 19ème concours d’agrégation du CAMES 2018. Pour les deux universités, le taux de succès a été de 94,28 %, dont 67 Maîtres Assistants, 24 Maîtres de Conférences et 25 Professeurs Titulaires. La cérémonie a été placée sous le patronage du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation.


La cérémonie d’ouverture a d’abord été  marquée par le mot de bienvenu du Président de l’Université Joseph KI-ZERBO, le Professeur Rabiou CISSE qui a témoigné sa reconnaissance aux lauréats. Il est ensuite revenu au Professeur Maïmouna DAO, porte-parole de l’ensemble des promus, de formuler les remerciements pour l’accompagnement et la réception des toges au nom de tous les promus. Elle a laissé entendre que « plus grand est le Maître, quand l’élève devient grand. Tout est à notre honneur, si tout simplement nos étudiants deviennent meilleurs en tout temps et en tout lieu ».

La leçon inaugurale a été prononcée par le Professeur Arouna OUEDRAOGO, représentant de l’Académie Nationale des Sciences, des Arts et des Lettres du Burkina Faso (ANSAL-B). Le professeur OUEDRAOGO est largement revenu sur des aspects liés à la déontologie de la recherche scientifique. Il a indiqué q’une recherche sans publication est une recherche non aboutie. Les publications scientifiques sont sous la forme d’articles, de livre, d’actes de congrès.

Le problème soulevé est que la recherche est faiblement orientée vers les besoins de développement de nos économies. Les publications scientifiques sont importantes dans la carrière de l’enseignant. Mais il faudra clarifier la notion de bonne recherche. La publication doit servir à quelque chose, au-delà de la seule qualité méthodologique.

Comment concilier publication pour le développement et publication pour la carrière ? Le Professeur Arouna OUEDRAOGO a signalé la tendance à publier dans des revues à impact. Cependant, il a insisté sur le fait qu’un article scientifique est original quand il répond à une question de développement, dans le cas contraire, il n’a pas de pertinence sociale. « Le vrai pouvoir, c’est la connaissance ».

Le Professeur a terminé ses propos en confiant aux promus et aux participants que la recherche est un outil indispensable. Mais il faut toujours se poser la question qui cherche et qui finance la recherche ?

En un mot, les publications contribuent aux avancées scientifiques, aux questions de développement et à la carrière de l’enseignant.

A la suite de la leçon inaugurale, il a été procédé à la remise des toges aux différents promus. La fin de la cérémonie a été marquée par le discours du Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le Professeur Alkassoum MAIGA patron de la cérémonie. Il a prodigué des conseils aux promus en attirant leur attention sur les défis à relever.

 

Abdoulaye SIRY

Doctorant, Université Ouaga II

 



19/06/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 102 autres membres